Saturday, March 10, 2018

“Is human nature to believe that other places and other times are better than the here and now.” - Brandon Sanderson



One of the main reasons why I started sewing was to be able to create something that could reflect my personality while being unique. To be able to wear a garment that had my name on it—figuratively speaking—until it would turn to shreds because I would have overworn it. Over the years, I’ve tried to sew many pieces that ended up in this black hole inside my wardrobe, never to be seen again. I tested patterns and fabrics and colors to finally understand what was worth sewing and what was not. Yes, I sometimes do enjoy sewing a wild and extravagant garment just for fun, but my sewing mojo is at his best when I know I’ll wear my creations on a daily basis. Anyway, who likes to do something for nothing? We live in world where time is money, where we need to gain something out of every action we undertake—and sometimes fun is just not enough.  
L’une des principales raisons qui m’ont poussée à coudre fut de pouvoir créer quelque chose qui pourrait refléter ma personnalité tout en étant unique. De pouvoir porter une pièce avec mon nom dessus – figurativement parlant – jusqu’à ce qu’elle devienne en lambeaux pour l’avoir trop porté. Avec les années, j’ai essayé de coudre plusieurs vêtements qui se sont retrouvés dans ce trou noir du fond de ma garde-robe, qui n’ont plus revu les couleurs du jour. J’ai testé plusieurs patrons, tissus et couleurs pour finalement comprendre ce qui valait la peine d’être cousu, et ce qui n’en valait pas. Oui, il m’arrive parfois de coudre des pièces extravagantes et délirantes, mais j’ai découvert que je préfère davantage coudre lorsque je sais que je vais porter mes créations dans ma vie quotidienne. De toute façon, qui aime faire quelque chose pour rien? Nous vivons dans un monde où le temps représente de l’argent, où il faut pouvoir obtenir quelque chose de chaque action posée. Et parfois, le plaisir n’est pas assez.  


That being said, when Fabricville contacted me to sew a garment for its spring collection, I was all for it. I simply had to force myself all little to remember that even though it can be an incredible opportunity to try something out of my comfort zone, it would still be okay to avoid going too wild; just enough to know I would wear my soon-to-be garment. I’ve recently created a pattern inspired by a tank top I’ve tried in a store and I’m not ashamed to say I probably wear my creation at least twice a week. I can’t help it; the style is incredible and it fits my personality. If you want to check it out, it’s on my Instagram (https://www.instagram.com/p/BPYFU-DgcQI/?taken-by=mauudepa). In the idea of creating something resembling my pattern, I went online and found Very Easy Vogue 9204 and it became my new crush. You see; it’s the tie. I had the same on my pattern and I just adore being able to wear it according to the event I’m going to or simply in consonance with how I feel. Interview? A bow tie. Everyday life? A loose knot. Something new? Just like on the cover of the pattern. It gives me possibilities with the same garment so I never appear to wear the same thing all the times, even if I do!  
Cela étant dit, lorsque Fabricville m’a contactée pour créer une pièce pour leur collection du printemps, je ne pouvais refuser. Je devais simplement me forcer à me rappeler que même s’il s’agissait d’une incroyable opportunité pour créer quelque chose en dehors de ma zone de confort, c’est toujours aussi correct d’essayer quelque chose de nouveau sans aller dans l’extrême, juste assez pour que je sache que je porterais ce vêtement en devenir. J’ai récemment créé un patron inspiré d’un haut que j’ai vu en magasin et je ne suis pas gênée de dire que je dois porter ma création au minimum deux fois par semaine. Je ne peux m’en empêcher; le style est incroyable et ça concorde avec ma personnalité. Si vous désirez le voir, c’est sur mon Instagram (https://www.instagram.com/p/BPYFU-DgcQI/?taken-by=mauudepa). Dans l’idée de créer quelque chose de semblable, je suis allée en ligne où j’ai pu découvrir le patron Vogue 9204 Très Facile, soit mon nouveau coup de cœur. Vous voyez, c’est à cause de la « fausse cravate ». Je possède la même sur le patron que j’ai créé et j’adore pouvoir en modifier le style selon l’occasion. Un évènement de travail? Une boucle. Un jour normal? Un nœud desserré. Quelque chose de nouveau? Comme sur la pochette du patron. Cela me donne ainsi plusieurs possibilités avec le même morceau de vêtement, donc je ne donne pas nécessairement l’impression de toujours porter la même chose, même si dans les faits, c’est bien le cas!


As for the fabric, I’m and always will be a sucker for floral prints. I hate gardening and the life expectancy of a flower in my house might be near zero, but if my eyes catch a fabric with a floral print on it, it’s almost an instant buy. In a way it’s a good thing. Whenever I go to Fabricville there’s always at least one floral print fabric and since spring is coming, I had a wide range of possibilities to meet my needs. I’ve decided to use the SD301 147-150cm - IRINA Printed Polyester. Their collection has a nice variety of fabrics and I almost chose this beautiful dark blue fabric with clouds on it—I was so close to getting it, I might even go back for it. In the end I went for this green floral fabric because I thought the colours were more fitted for the season. All you need to know about this IRINa fabric is that it’s really lightweight and soft. Bonus point: the fabric was really great to sew and to iron, which is always an aspect that I’m looking before I start a new project. If the fabric is a pain, I might not enjoy my experience as much as I should be. IRINA was perfect for the job and I highly recommend it.  
En ce qui concerne le tissu, je suis et resterai toujours une fidèle des tissus imprimés floraux. Je déteste le jardinage et les plantes doivent bien avoir une existence de vie près du zéro, mais lorsque mes yeux tombent sur un tissu avec des fleurs, c’est pratiquement un achat immédiat. Et comme le printemps approche à grands pas, j’ai eu droit à une très vaste gamme de choix pour combler mes besoins. J’ai choisi d’utiliser le SD301 147-150cm - Polyester imprimé IRINA. La collection présente plusieurs tissus variés et j’ai pratiquement choisi ce magnifique tissu bleu foncé avec un imprimé de nuages, mais j’ai finalement cru que le vert de mon tissu était plus de la saison. Le tissu en lui-même est très léger, doux et il est très facile pour coudre. (Combien de fois ai-je utilisé un juron en cousant un tissu difficile? Combien de fois avez-vous jurées?)



The facts :
Fabric : IRINA Printed Polyester from Fabricville
PatternVery Easy Vogue - V9204
Year2018
NotionsFusible interfacing, thread

Les faits : 
Tissu : Polyester imprimé IRINA du Fabricville
Patron : Vogue très facile - V9204
Année : 2018
Notions : Entoilage thermocollant, fil








This sewing project was super quick and I really love the final garment. I haven’t made any alteration except cutting the sleeves shorter. I am certainly going to reuse this pattern in a near future and maybe try it with the suggested sleeves length, but it’s just a habit that I possess; I need my sleeves short. Thank you Fabricville for this amazing opportunity. This top will certainly see itself being wear often. What can I say, it’s the tie!
Ce projet couture fut très rapide et j’adore le résultat final. Je n’ai fait aucune modification sauf de couper les manches plus courtes. Je garantis que je vais réutiliser ce patron très bientôt et je pense essayer de laisser les manches avec leur longueur suggérée, mais c’est une habitude que j’ai; j’aime mes manches coupées courtes. Merci encore Fabricville pour cette merveilleuse opportunité. Ce haut va certainement se voir porter souvent. Qu’est-ce que je peux dire, c’est la fausse cravate!



Voilà! What do you guys think? 
Voilà! Qu'en pensez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Saturday, November 26, 2016

“But in dimension after dimension, world after world, fate gives us a chance. Our destiny isn't some kind of mystical prophecy. Our destiny is what we do with that chance.” - Claudia Grey

(***En français plus bas***)                                    You can click on every picture for their sources! 
                                                                               Vous pouvez cliquer sur les photos pour les sources!
Hello Readers!
Since maybe three years, I have been using this huge sewing machine (and I write huge because it’s literally huge, as in it takes almost all the space on a desk) and I was getting a little unpleased of all the functions. Can sewing just be fun and simple for once? The machine is so capricious, I am no longer able to sew buttonholes (and let me say that garments with buttons are probably one of my favourite things to sew) and there was always a problem with the “detection” of the foot. Too technological means technological problems. So even if 300 different stitches might seem attractive for an intermediate/advance seamstress, I was really using only 4 or 5 of them. So, after my hatred towards my machine grew a little more with every stitch, I decided it was time to buy another one. A simple one. And I found THE one. A yellow one. And it is so pretty, I’m in love! It is the Singer 3223Y.
Who says new sewing machine says new projects! For my first one, I decided to go with a pattern that wasn’t naturally my style: The Dita Dress from Wear Lemonade. And I must say, I am pretty impress with this one! 
Bonjour lecteurs!
Depuis deux ou trois ans, j’utilise une énorme machine à coudre (et j’écris énorme puisque c’est littéralement énorme, du genre à prendre tout l’espace de travail sur un bureau) et je commençais à trouver toutes ses fonctions assez déplaisantes. Est-ce que la couture peut être simple et amusante pour une fois? La machine est si capricieuse que je ne parviens plus à coudre de boutonnière (et laissez-moi vous dire que les vêtements avec boutons sont parmi mes préférés à coudre) et c’est sans compter les problèmes de « détection » du pied. Trop technologique veut dire problèmes techniques. Alors même si les 300 différents points peuvent sembler attirants pour une couturière intermédiaire/avancée, au final je n’en utilisais que 4 ou 5. Ainsi, avec ma haine avec la machine qui augmentait à chaque couture, j’ai cru bon de m’en acheter une autre. Une simple. Et j’ai découvre LA bonne. Une jaune! Et elle est si jolie, je l’adore. C’est la singer 3223Y.
Qui dit nouvelle machine dit nouveaux projets. Pour mon premier, j’ai choisi un patron qui n’est habituellement pas de mon style. Il s’agit de la robe Dita de Wear Lemonade, et je dois avouer être assez impressionnée par cette dernière!








The facts :
Fabric : Polyester
Pattern: Dita dress from Wear Lemonade
Year2016
Notions: Fusible interfacing

Les faits : 
Tissu : Polyester
Patron : Robe Dita de Wear Lemonade
Année : 2016
Notions : Entoilage thermocollant


To create this dress, you need some fusible interfacing and 3 meters of fabric. You might think that it’s a lot, but believe me; you really do need the entire thing! I bought 3 meters of this beautiful printed polyester fabric that I found at my local fabric store and almost ran out. Even if the pattern in basic, it took so much time cutting and gluing that if you are hesitating between buying the pattern or subscribing to the PDFs, buy the pattern! It is probably the first time that I take 2 hours to cut a dress pattern (side note: I was chatting with people at the same time, so it took longer than it should have, I’ll admit). The dress itself got all sewn up in a morning, so it is an easy and quick pattern to use! And with the result, you may want to sew a thousand similar dresses. The fact that you can wear it on both sides makes it even better! 
Pour créer cette robe, il faut un peu d’entoilage thermocollant et 3 mètres de tissu. Ça peut sembler beaucoup, mais croyez-moi; il vous faut réellement 3 mètres! J’ai acheté 3 mètres d’un magnifique tissu de polyester imprimé que j’ai découvert dans mon magasin de tissu local et j’en ai presque manqué. Même si le patron est basique, il a fallu tellement de temps pour couper et coller les pièces du patron que si vous hésitez entre acheter le patron en version pochette ou vous abonner au PDF, achetez le patron! C’est probablement la première fois que j’ai pris 2 heures pour couper un patron de robe (petite note : je jasais en même temps, donc il est normal que ça ait pris plus de temps, je dois l’avouer).  


In the end, zero alteration for this wonderful pattern that will undoubtedly reappear on day in my wardrobe! Even the length was perfect, which is rare since I usually cut my dresses shorter. So for the Dita dress, it’s a big YEAH! Can’t help but love this one.
Au final, aucune modification pour ce magnifique patron qui refera inévitablement surface un jour où l’autre dans ma garde-robe! Même la longueur est parfaite (habituellement je coupe un peu toujours plus court). Alors des robes comme la Dita, on adore!

Voilà! What do you guys think? 
Voilà! Qu'en pensez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !